Historique

En 2015  (après plus de 46 ans de vie associative) dans le cadre du projet de rénovation et requalification  du quartier « Marenda – Lacan », la ville d’Antibes a mis fin à la convention qu’elle avait avec nous. Nous avons vidé les lieux et remis les clés  de nos locaux de la rue Vauban le 3 septembre 2015. Nous n’avons peu d’espoir d’être relogés malgré nos demandes renouvelées depuis chaque année.

Actuellement notre station est  en « stand-by »  au CIV, dans le local de l’association PSTJ.et nous n’avons plus de laboratoire électronique.

Nous nous réunissons  chaque mois à la maison des associations d’Antibes (voir rubrique « Contacts ».

Le service QSL est assuré en mode « dégradé », depuis son domicile, par F4FXV , Alain, notre dévoué QSL manager.

Pour la conduite de nos projets nous utilisons un peu plus la radio et la télévision d’amateur et faisons nos mesures chez les uns ou les autres.

Le manque de locaux propres reste néanmoins un handicap qui limite :

  • Notre activité puisque nous sommes passés d’une fréquence de réunion hebdomadaire à une fréquence mensuelle.
  • Les opportunités de visite de personnes qui pourraient être intéressées par notre activité ainsi que les visites des radio amateurs français et étrangers de passage à Antibes ou dans la région.
  • Notre capacité à faire des démonstrations concrètes de notre activité « au pied levé ».
  • Notre capacité à organiser des sessions de formation à la « licence » radioamateur.
  • Notre recrutement, donc notre croissance et le rajeunissement de nos membres.

Activités du passé :
Le 18 juillet 2018 a vu la réinstallation du relais/transpondeur d’Antibes  sur le site de la Garoupe. Pour en savoir plus sur ce relais cliquez sur le lien suivant :  « Relais d’Antibes« .

Le Radio Club d’Antibes a participé pour la septième fois  au « Village des sciences et de l’innovation » qui s’est tenu au palais des congrès d’Antibes Juan les Pins le week-end des 19 et 20 Octobre 2019. La session de 2020 a été annulée (COVID)

Nous disposons d’une bonne infrastructure « Hamnet » (merci à Loic,  Alexandre, Laurent …). Cela va permettre d’échanger des données entre OMs, améliorer la « télémaintenance » des relais ATV et phonie ». Des passerelles audio analogique/numérique sont envisagées.  L’ATV va prendre un « coup de jeune » (voir la nouvelle mire du relais ATV du mont Agel par exemple). La TV numérique bas débit en UHF est envisagée grâce aux développements d’Oms français sur Raspberry PI.

Le projet de réalisation de VNA OM (1 à 60 Mhz) à base d’Arduino s’est concrétisé par la fabrication de 13 VNA qui sont désormais dans les mains de leurs heureux propriétaires.

Si vous voulez sortir du « train train » habituel, n’hésitez pas à nous rejoindre. Recevoir l’ATV analogique est facile et la connexion à Hamnet peu coûteuse.

Il y a au club des compétences certaines qui ne demandent qu’à vous accompagner hors des sentiers battus. Toutes les réalisations se font dans l’esprit OM et à faible QSJ (coût).

Le 24 Août 2016, jour anniversaire de la libération d’Antibes, notre membre et ami Gérald/F6HBI a déployé la banderole du Radio Club au sommet du mont Blanc. Gérald, notre passionné de SOTA (Summits On The Air) a participé à une expédition de radio amateurs au sommet du mont blanc. C’est la cerise sur le gâteau d’un palmarès déjà riche en activation radio de sommets, essentiellement du Mercantour (SOTA). Beaucoup l’ont entendu (CW et Phonie) , mais le « pile-up » induit et le temps limité au sommet n’ont pas permis tous les contacts espérés.

Lors des différentes fêtes de la science nous avons pu présenter :

  • Les origines de la radio par l’ATCA (Amicale des Transmissions de la Côte d’Azur) qui exposait un émetteur  à bobine de Ruhmkorff et un récepteur à cohéreur de Branly parfaitement opérationnels.
  • La radio décamétrique en phonie et modes numériques, plus une station BLU 10Ghz (F1GRH, F4FXV et F5BOF)
  • La télévision analogique en 1255 Mhz et en 10450 Mhz (F1BDB et F6HZV).
  • Le réseau Hamnet du département pour lequel l’équipe avait installé provisoirement un relais sur un parking d’entreprises (F1RFC, F5SFU et F4EXB).
  • La chasse aux radio sondes météo, avec une mini chasse aux renard, ce qui plaît beaucoup aux enfants (F5CAI).
  • Une démonstration du télégraphe de Chappe. Un texte saisi sur un PC était transmis automatiquement par les bras articulés d’une maquette représentant une tour de Chappe (réalisations F6HZV) . Une webcam reliée à un PC visait les bras mécaniques de la maquette. Ce PC analysait l’image et reproduisait le texte émis (Réalisation F4HKW) . Nous avons commencé une publication sur ce sujet, sur ce site, avec les logiciels pour les clubs et OM intéressés.

 Le 27 mai 2014, le lycée Apollinaire de Nice a lancé un ballon depuis Eyguières (Bouches du Rhône). Les signaux radio émis (télémesures et position GPS) ont été reçus notamment à Antibes et Nice. Le ballon a été récupéré à Beaumont de Pertuis (Vaucluse) à environ 56 km du point de départ. Félicitations à l’équipe du projet et aux radio amateurs des Bouches du Rhône et des Alpes Maritimes qui ont contribué au suivi du vol et à la récupération du ballon.